Règles Élémentaires lance le « Crédit Menstruel »

credit menstruel
crédit menstruel

Règles Élémentaires lance le « Crédit Menstruel »

 Dans la vie d’une femme, les dépenses liées aux règles avoisinent une moyenne de 8 000€*, un montant si élevé qu’il amène parfois les femmes les plus précaires à faire un choix entre leurs dépenses d’hygiène intime et leurs dépenses alimentaires.

C’est pour dénoncer la précarité menstruelle, qui touche 1,7 million de femmes, que l’association Règles Élémentaires lance le « Crédit Menstruel ». Le « Crédit Menstruel » est une campagne d’affichage qui met en avant un crédit de financement des protections périodiques, tout au long de la vie des femmes. Un crédit qui a tout d’un vrai produit bancaire… mais qui n’existe pas !

Si le Crédit Menstruel n’existe pas, en revanche le coût des règles dans la vie d’une femme est une réalité : 8 000 euros en moyenne. En France 1,7 million** de femmes ne peuvent pas assumer une telle dépense et se trouvent en situation de précarité menstruelle… 21% des filles et des femmes déclarent, d’après l’IFOP, éviter de se rendre au travail, à l’école, ou de sortir durant leurs règles. D'autres font le choix entre se nourrir ou payer leurs factures et acheter les protections périodiques dont elles ont besoin.

Règles Élémentaires : l’association qui veut mettre un terme à la précarité menstruelle.

C’est pour aider ces femmes en situation de précarité et faire connaître au plus grand nombre cette réalité méconnue que Tara Heuzé-Sarmini a créé en 2015 la première association de lutte contre la précarité menstruelle : Règles Élémentaires. L'association a un double objectif : permettre l'accès aux produits d'hygiène intime pour les plus démunies et briser le tabou des règles. 

Un produit bancaire qui a tout d’un crédit de financement à la consommation classique

Afin de sensibiliser l’opinion publique, l’agence Serviceplan a pour sa part imaginé cette campagne choc : une campagne d’affichage visant à promouvoir un crédit d’aide au financement des protections périodiques et invitant - non sans cynisme - à profiter d’une offre personnalisée bâtie sur « vos habitudes et attentes en termes de protections menstruelles afin que nous vous proposions un crédit adapté à vos besoins », un Crédit Menstruel au taux Exceptionnel de 13,7% TAEG Fixe.

La campagne est visible à partir du 29 octobre avec une centaine de panneaux d’affichage (réseau national Mediatransports).

* Source : rapport d’information sur les menstruations du 13 février 2020 de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes de l’Assemblée nationale.

** 1,7 million : c’est le nombre de femmes en France qui sont victimes de la précarité menstruelle et manquent de produits d’hygiène intime (source : IFOP, 2019).